menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES

Federer, le boss s’installe

Roger Federer. (Reuters)
Roger Federer. (Reuters)

Un retour aux affaires tonitruant. En s’imposant au Masters 1000 d’Indian Wells après avoir remporté l’Pen d’Australie, Roger Federer envoie un signal très fort à une concurrence en berne avec Murray et Djokovic aux abonnés absents.   

Les bras levés dans le ciel californien, Roger Federer a trouvé les clés pour renouer avec son glorieux passé. Loin de l’impasse totale de la deuxième partie de l’année 2016, le voilà revenu comme un jeune joueur de 35 ans capable de tout casser ! Vainqueur à Indian Wells sans perdre un set, le Suisse a tout simplement été impressionnant. Ses choix de jeu sont payants et la concurrence ne peut que constater les dégâts. 

"Il jouait très vite. Il restait sur sa ligne et jouait vite des deux côtés. (…) Il a toujours une réponse", regrettait un Stan Wawrinka qui a subi de plein fouet les coups de son adversaire. Un Federer qui a marqué deux fois plus de points dès qu’il y avait plus de 4 coups de raquette ! Un indice qui en dit long sur ses qualités actuelles. Son revers semble plus précis et efficace que jamais et il continue de venir au filet pour mettre en exergue son toucher de balle remarquable.

Pour ce 90e titre en carrière, le 25e en Masters 1000, Federer a été brillant. Et sa volonté de ne pas se disperser payante. Premier à la Race avec 3045 points, il devance Nadal (1635) et Wawrinka (1410) quand Murray est 10e (840) et Djokovic 18e (475). Et même au classement sur un an, le voilà déjà 6e avec 4305 points au compteur. Ce qui en dit long sur les perspectives de fin d’année étant donné qu’il n’avait plus joué après juillet et qu’il n’aura donc rien à défendre. Ce qui n’est pas le cas pour Murray (12005 points) et Djokovic (8915) ! Les deux, absents à Miami vont perdre du terrain, surtout le Serbe vainqueur l’an passé.

Des calculs auxquels Roger Federer jettera un oeil avisé mais qui n’influeront pas sur sa saison. Il est en forme et compte en profiter. Et même s’il venait à faire l’impasse sur la saison sur terre battue (il avait fait quart de finaliste à Monte-Carlo) la saison dernière, ce qui n’a rien d’officiel, en jouant comme il le fait, il devrait battre de nouveaux records.