Brunel: "C'était difficile de refuser"

Jacques Brunel.
Jacques Brunel. (Reuters)

Officiellement nommé mercredi à la tête du XV de France, Jacques Brunel s'est confié dans les colonnes du Figaro.

"C’est une situation compliquée, reconnaît l'entraîneur de l'UBB. Je m’étais engagé dans un projet avec Bordeaux. Il a fallu prendre la décision rapidement, avertir mon président, Laurent Marti, qui accepté de me libérer. J’étais dans un situation confortable, on va dire, dans un club. Mais la Fédération m’a proposé une mission à mener et c’était difficile de refuser…"

Brunel dirigera les Bleus pour la première fois en février, en ouverture du Tournoi des 6 Nations, face à un gros morceau. "C’est un privilège d’affronter l’Irlande, une équipe magnifique et en confiance, au Stade de France. Pourquoi aurais-je peur ? C’est peut-être pour ça que Bernard Laporte m’a choisi. J’ai déjà préparé 130 matches internationaux et disputé trois Coupes du monde."