Warriors, l’incroyable trou d’air

Kevin Durant n'a pas brillé. (Reuters)
Kevin Durant n'a pas brillé. (Reuters)
Compte-rendu

Comme dans un mauvais film. Après 11 succès de rang, Golden State a retouché terre assez brutalement en s’inclinant logiquement face à Denver (96-81). Un trou symbolisé par une très inhabituelle inefficacité aux tirs.

"OK, ce n’était pas mon soir…" Kevin Durant n’a pas cherché de fausses excuses. Ni à masquer son exaspération d’ailleurs. Les Warriors, toujours privés de Stephen Curry, n’avaient pas la main chaude. Et ça s’est clairement vu lors de la défaite concédée face aux Nuggets (96-81). Une seule statistique suffit à expliquer ce revers: 3 sur 27. Le nombre de tirs à 3 points des Warriors.

Les tirs à longue distance, c’est justement la marque de fabrique de cette formation qui a totalement sombré dans cet exercice. 3/27, cela fait 11,1% soit le pire pourcentage à 3 points depuis 2008 ! Durant cette défaite, il y a eu 20 tentatives manquées de suite. Durant termine à 0/5, Thompson à 1/10. Une défaillance générale également valable à 2 points, dans une moindre mesure, avec 6/17 pour Durant (18 points) et 6/21 pour Thompson (15 points).

"Le plus gros problème pour moi c’est que je n’ai pas vu beaucoup de joie. Il n’y avait pas beaucoup d’excitation à l’idée de jouer. Durant la première période, on a passé la plupart du temps à râler contre les arbitres. On était renfermés, il n’y avait pas beaucoup de fun, il faut profiter pour être efficace", a regretté Steve Kerr pour ESPN.

En face, la joie était évidemment de mise et laisser les Warriors à 3/27 une vraie fierté. Comme un cadeau de Noël avant l’heure.