L'incroyable come-back des Cavs

(Reuters)

Les Cavaliers sont entrés dans l'histoire de la NBA  en s'imposant 115-111 face aux Pacers après avoir pourtant été menés de 25 points à la pause. De quoi leur permettre de désormais mener 3-0 dans la série.

Moribonds au moment de conclure la saison régulière, au point d'abandonner la première place de la Conférence Est aux Celtics, les champions en titre ont retrouvé de leur superbe au moment d'attaquer les playoffs. Les Cavaliers sont encore parfois branchés sur courant alternatif mais ils n'en font pas moins preuve d'une certaine force de caractère comme en atteste leur victoire décrochée à Indiana à l'occasion du match 3 de leur série face aux Pacers.

Car leurs hôtes, insolents d'adresse durant les deux premiers quarts, ont eu beau virer à la pause avec 25 longueurs d'avance (74-49), les Cavs ont trouvé les ressources pour avoir le dernier mot, Cleveland l'emportant 115-111 et menant désormais 3-0 dans la série. Une victoire synonyme de come-back historique puisque le précédent record en la matière remontait aux 21 points de débours à la pause rattrapés par Baltimore face à Philadelphie en 1948...

Plus fort que Bryant...

Un record de plus pour LeBron James qui a par ailleurs doublé Kobe Bryant pour devenir le troisième joueur le plus prolifique de l'histoire des playoffs et a égalé le record de Michael Cooper, Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar avec cette 20e victoire de rang au premier tour. Un succès marqué de son empreinte, le quadruple MVP inscrivant quelques 41 points et compilant un nouveau triple-double avec également 13 rebonds et 12 passes.

De quoi remporter son duel à distance avec Paul George, pourtant lui aussi en verve comme en témoignent ses 36 points, 15 rebonds et 9 passes, la star des Pacers devant toutefois se contenter d'un 10 sur 28 aux tirs lorsque King James rendait un 14 sur 27 dont 6 sur 12 à longue-distance. À leurs côtés, Kyrie Irving et Kevin Love chez les Cavaliers et Lance Stephenson et Jeff Teague ont été bien plus discrets, les deux lieutenants de LeBron James terminant avec 13 points chacun tandis que ceux de Paul George affichait respectivement 15 et 13 points, Kevin Séraphin se mêlant à la fête avec 11 points en 17 minutes.

Charge désormais aux Pacers d'échapper au sweep lors du match 4, une déconvenue que la franchise d'Indiana n'a jamais connue dans son histoire...