Le groupe Bastia 1905 annonce sa mise en sommeil

(Icon Sport)

Suite aux incidents qui ont émaillé le match de la 33e journée de Ligue 1 entre Bastia et Lyon, arrêté à la mi-temps après l’agression des joueurs de l'OL par des supporters corses descendus sur la pelouse, le groupe de supporters Bastia 1905 proclame "sa mise en sommeil" et annonce "le retrait de sa bâche" lors des prochaines rencontres du SCB "à Furiani comme à l'extérieur et ce jusqu'à nouvel ordre".

"Le cadre associatif dans lequel notre structure évolue ne peut plus à l'heure actuelle se fondre dans le contexte de crise sportif et humain que traverse notre club, explique-t-il. Nous estimons qu'il n'est plus dans notre capacité de pouvoir nous réunir tout en maîtrisant la frustration accumulée, d'anticiper les comportements individuels, les réactions liées à la jeunesse, à la colère ou à la passion." 

"L'un des rôles principaux de notre association étant de garantir l'intégrité de ses propres membres, nous nous devons d'accepter la réalité et d'agir rapidement en conséquence. […] En revanche, nous n'accepterons pas d'être les boucs émissaires d'une situation qui se dégrade depuis des mois, nous n'accepterons pas d'être traînés dans la boue par l'incompétence des uns et la schizophrénie des autres."

"Bastia 1905 n’a pas mis les finances du club en péril, n’a pas vendu ses meilleurs joueurs à prix dérisoire, n’a pas récolté 28 points en 32 matchs. Les joueurs et les dirigeants devront également assumer leurs responsabilités", ajoute l’association de supporters, alors que la commission de discipline de la ligue de football professionnel (LFP) doit se prononcer jeudi soir sur ces violents débordements.