menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES

Draxler, un smoking et ça repart ?

(PSG)

Particulièrement en vue depuis son arrivée dans la capitale, Julian Draxler est un homme heureux à Paris.

En perdition à Wolfsburg, au point d’être désigné comme la pire déception de la Bundelsiga sur la première moitié de saison, Julian Draxler est transfiguré depuis son transfert au PSG. A son avantage dans son couloir gauche, au point d’avoir forcé Angel Di Maria à s’exiler côté droit, voire sur le banc de touche, le milieu allemand enchaîne les bonnes prestations comme en attestent ses 5 buts en 9 matches sous ses nouvelles couleurs.

Le champion du monde allemand nage dans le bonheur et le dit. "Depuis mon premier jour à Paris, je suis pleinement heureux, a-t-il confié dans une interview parue en début de semaine à Die Welt et repérée par L’Equipe. Ici, après une période compliquée à Wolfsburg, j'ai tout repris à zéro. Paris est une ville fascinante et ce club est parfaitement organisé. En rejoignant le PSG, j'ai effectué le meilleur choix possible."

Et à l’en croire, cette confiance retrouvée est notamment due au… costume que les joueurs parisiens doivent porter avant et après les matches. "Avant chaque match, nous devons nous vêtir d’un smoking et d’une cravate (sic). Certes, il faut s’y habituer, mais c’est la classe. Lorsque je porte le costume, j’ai encore plus confiance en moi», a-t-il en effet confié. De quoi permettre au PSG de viser haut pour la suite de la saison. "Je sais également que je peux permettre au PSG de franchir un palier grâce à mon potentiel", a-t-il affirmé, précisant les objectifs du PSG pour cette fin de saison. "Remporter toutes les compétitions nationales et nous hisser dans le dernier carré en Ligue des champions."