Barguil, le coup de main à Bardet

(Reuters)

Alliance franco-française sur la Grande Boucle ! Vainqueur d'étape à Foix, et porteur du Maillot à pois de meilleur grimpeur qu'il est très bien parti pour ramener à Paris, Warren Barguil a d'excellentes jambes sur ce Tour de France. Et le Breton en a fait profiter Romain Bardet dans le final de la 17e étape, en roulant pour son compatriote, à la lutte pour la victoire finale.

"J'ai tout donné pour lui, a confié Barguil, sans faux-semblant. La preuve, je n'ai pas réussi à faire le sprint. Je lui avais dit que je le ferais. J'ai tenu parole."

Cinquième à Serre-Chevalier, le coureur de la Sunweb n'a pas tout perdu puisqu'il grimpe à la 10e place du classement général. "Pour lui, ce furent de précieuses secondes de gagnées sur Fabio Aru et moi des minutes sur des adversaires pour le top 10. Je suis impressionné d'y rentrer", a ajouté Barguil, interrogé par L'Equipe.