AG2R-Bardet: "Beaucoup de terrains à exploiter"

Romain Bardet à l'arrivée au sommet de l'Izoard.
Romain Bardet à l'arrivée au sommet de l'Izoard. (Reuters)

Le tracé du Tour de France 2018 a été dévoilé ce mardi, au Palais des Congrès à Paris. Un parcours qui semble convenir à Romain Bardet, troisième du Tour l’an passé. "C'est un parcours avec pas mal d'incertitudes mais aussi beaucoup de terrains à exploiter. (…) La première semaine ce sera une bataille tous les jours. Puis après la première journée de repos, on attaquera direct dans la montagne avec de grosses arrivées. C'est super motivant. On va certainement avoir pas mal de casse. Mais c'est ce qu'on aime dans la course, quand elle est imprévisible. Ça devrait tenir tout le monde en haleine."

Le menu de ce Tour 2018 est effectivement très varié, avec des étapes courtes, des pavés et un contre-la-montre par équipes notamment. Une diversité qui emballe le coureur tricolore. "Cette volonté de rendre la course aux coureurs, aux individualités et pas seulement aux équipes, ça va dans le bon sens. C'est vrai qu'on s'ennuie un peu quand une course décolle dans la dernière ascension seulement. Là, finalement, ceux qui ont envie de faire la course, vont pouvoir mettre des choses en place et essayer de bousculer les lignes", a ajouté le leader de la formation AG2R La Mondiale, à l'issue de la cérémonie.